En guise d'intro

Dix mois après la parution du dernier numéro, Ruptures revient de nouveau. Au cours de la dernière année, notre Fédération a parcouru pas mal de chemin. Il y a maintenant cinq collectifs au Québec : deux à Montréal (La Commune et Impact!) et trois à l’extérieur (La Nuit à Québec, L’Accolade à Sherbrooke et les Va-nu-pieds à Saint-Georges-de-Beauce). Par ailleurs, nous avons créé des contacts réguliers avec des anarchistes d’un peu partout, de Joliette en passant par Chicoutimi ou Rivière-du-Loup. Des milliers de copies de notre journal « Cause Commune » ont ainsi été distribuées aux quatre coins de la province. Ces liens nous ont permis d’organiser en février une tournée de conférences avec Ashanti Alston, ex-membre du Black Panther Party et de la Black Liberation Army, aujourd’hui militant anarchiste. L’intérêt suscité par cette tournée nous incite à poursuivre sur notre lancée en vous proposant un dossier sur les contre-pouvoirs.

Comme à notre habitude, vous trouverez également d’autres articles en liens avec l’actualité, mais avec un regard tourné vers hier et demain. Masculinisme, culture libertaire, histoire de l’anarchisme, bilan du travail de la NEFAC : nous nous sommes efforcéEs de balancer le contenu pour répondre à vos attentes (et aux nôtres!). Le numéro 4 a été bien accueilli par nos lecteurs et lectrices. Il a fait couler beaucoup d’encre chez nos « amis » autoritaires (staliniens ou ultra-nationalistes...). Nous espérons tout simplement continuer à brasser des idées et déranger ceux qui préfèrent avancer le bras tendu ou la tête baissée.

Bonne lecture!