L'impasse afghane

Depuis septembre 2001, de nombreux conflits ont éclaté au nom d'un néo-impérialisme occidental. Parmi ceux-ci, deux invasions majeures, celles de l'Irak et de l'Afghanistan, se poursuivent depuis 2002, en rencontrant une opposition de moins en moins soutenue de la part des groupes anarchistes ou du moins antimilitaristes. Des guerres menées au nom de la lutte contre le terrorisme qui sont, depuis le début, des opérations stratégiques afin de sécuriser, extraire et contrôler les ressources naturelles qui ont un intérêt géostratégique et économique. Au Canada, malgré une mobilisation massive et record en 2002-2003, la contestation s'estompe de plus en plus.

La mort de 10 soldats français en août 2008 a remis à l'ordre du jour une invasion appuyée par les pays européens tant économiquement que militairement. Pour le Canada, ce sont plus de 118 soldats qui sont morts depuis le début de l'invasion. C'est dans l'optique du lancement d'une campagne internationale contre l'occupation de l'Afghanistan par les troupes de l'OTAN que les camarades d'Alternative Libertaire ont ouvert les pages de leur mensuel à une chronique, de novembre 2008 à avril 2009, écrite par un membre de la NEFAC-Montréal, qui entre-temps est devenue l'Union communiste libertaire. Voici réunies en une brochure les six chroniques de la série l'Impasse afghane.

Stéphane Boudreau, UCL-Montréal
Mai 2009