Indignation et révolution

Depuis le 15 octobre dernier, le mouvement des indigné-e-s s'est installé à Montreal, Québec et d'autres villes de la province, en même temps que dans des centaines d'autres villes dans le monde. Que doit-on en penser? S'agit-il d'un événement « à la mode » qui sera vite oublié, ou, au contraire, le début d'un changement durable?

Afin d'alimenter la réflexion sur le mouvement, ses forces et ses faiblesses, nous vous présentons trois traductions d'articles publiés sur Anarkismo par nos organisations soeurs aux États-Unis et en Irlande.

Construire le potentiel anarchiste et révolutionnaire du mouvement Occupy Wall Street
par First of May Anarchist Alliance et le journal The Utopian

Le politique évité : réflexions sur le mouvement « Occupons X »
par Worker's Solidarity Movement (Irlande)

Des places publiques, jusqu’aux pâtés de maison, jusqu’aux lieux de travail : Propageons les occupations au milieu du tourbillon de la crise!
par Miami Autonomy & Solidarity (États-Unis)

99%, sauf...